Abou Tall Fermer la porte Lyrics

[Intro : Abou Tall]

BlackDoe


[Pré-refrain : Abou Tall]

A la peine je suis abonné

Désolé je n’sais plus pardonner

Les envieux, les hypocrites (sorry)

Je n’peux plus les voir, sorry (nop)


[Refrain : Abou Tall]

Fermer la porte (oh ouh oh oh oh)

J’ai fermé la porte (oh ouh oh oh oh)


[Couplet 1 : Lefa]

Tu m’as pas vu venir, tu pensais pas qu’j’arriverais par l’bas

Prendre les gens de haut, perso’ ça m’parle pas

Les prières de mon père me servent de pare-balles

Et si quelqu’un veut m’tirer dessus, lui retiens pas l’bras

Je sais pas c’que veut dire abandonner, on m’l’a pas enseigné

J’me déchire pour atteindre mes objectifs quitte à en saigner

Me prends pas par les sentiments, tu penses qu’à tes intérêts

À m’enterrer, j’préfère qu’tu laisses mon corps se désintégrer

Hey, ça devient pénible, ça devient chiant

Trop d’suceurs de pénis ou de vagins

Sorry, j’aime pas la vulgarité gratuite

J’suis pas venu faire de phrase qu’en espérant qu’les médias retwettent

Non non, j’viens faire du poignons (cash), j’veux faire des livres sterling

Bien sûr y a toujours la passion mais gros faut en vivre

J’termine un album, boy, j’suis déjà sur le next

J’envoie rien à personne pour pas fuiter sur le net

Ah la famille, de manger à sa fin sans avoir peur d’la famine

Sans la sique-mu j’aurais peut-être vendu d’la farine

J’suis comme ce malade qui combat la peur de die

Avec un corps défaillant mais un cœur vaillant



[Pré-refrain : Abou Tall]

A la peine je suis abonné

Désolé je n’sais plus pardonner

Les envieux, les hypocrites (sorry)

Je n’peux plus les voir, sorry (nop)


[Refrain : Abou Tall]

Fermer la porte (oh ouh oh oh oh)

J’ai fermé la porte (oh ouh oh oh oh)


[Couplet 2 : Abou Tall]

J’chasse le naturel, il revient en FeFe’

J’pense à allumer un joint à chaque fois que j’suis stressé

Je n’cherche pas à plaire, j’suis fidèle aux miens jusqu’au décès

Le vrai amour vient d’en bas et non pas des milieux aisés

Moi j’leur souhaite pas la mort mais mon sheitan à gauche est pressé

Eux qui voulait m’voir le froc baissé

Par manque d’argent, d’cupidité, combien d’fois j’ai agressé ?

J’suis un chient qui n’mort pas quand il a la patte graissé

Sur le terrain j’récupère et passe, j’fais zéro déchet

Quand j’rap ferme ta gueule et ouvre tes oreilles en LDC

J’traque pas, j’prends l’opportunité si vous m’la laissez

J’concrétise, je n’suis pas rugbyman, je n’fais pas d’essais

Faire semblant je n’sais pas faire du coup je n’fais que blesser

Donc ne traîne surtout pas avec le D si t’es complexé

Combien d’gens autour de moi me pousse que vers le déchet

J’les portes pas dans mon cœur, j’risque de mourir d’un AVC

Remplissez-moi vite ce maudit chèque que mes soucis disparaissent tous d’un coup

J’manie les mots vivement comme Bruce Lee manie le Nunchaku

Ouais on les fait progresser

Quand j’rap les carottes sont cuites, le crack est séché



[Pré-refrain : Abou Tall]

A la peine je suis abonné

Désolé je n’sais plus pardonner

Les envieux, les hypocrites (sorry)

Je n’peux plus les voir, sorry (nop)


[Refrain : Abou Tall]

Fermer la porte (oh ouh oh oh oh)

J’ai fermé la porte (oh ouh oh oh oh)