Fermer
Stone II

Stone II

Album: Stone
469
Alonzo Stone II lyrics

Humm hum
Yeah
Encore plus loin que 2054 mamé

Ils aimaient Alonzo pas un euro
Seulement avec un succès d’estime entrain de chanter ces malheurs sur un piano
Je me suis refait va piano va piano
J’ai la tète en 2054 le corps dans un viano
Pas étrange que les gens changent mais que j'ai change aussi
La famille c’est agrandi
Tu sais c’est quoi tenir le manche
Ses responsabilités faut les prendre
Les terrains faut les prendre
Les âmes qui nous habitent faut les rendre
Et j’crie pas victoire trop tôt j'ai du chemin à faire
J’suis un éternel insatisfait
Je doute pas de moi, mais je peux mieux faire
J’ai peur que ma mère meurt mais pourquoi je néglige les visites
Je cogite à me rapprocher des paroles de l’invisible j’me corrige
Je t’avoue que ça m’empêche pas de penser au chiran
D’appeler un pote mais Tifon et parler de ce foutu pont vieux temps
Passer du coq a l’âne ne fait pas de moi un bipolaire
D’un mec qui me comprend pas t’en a tout l’air
Tellement fière que tu sentiras pas ma douleur
Je ne sais que faire des balances qui portent a couleur
T’es venu t’a vu t’es reparti en courant
Je porte pas plainte contre la vie je pose passe de main courante
Non c’est pas moi ça
J’suis un lutteur comme Habib
Cinq fois papa mar harba
J’ai les poumons noirs
J’ai des visions noires
Qui rendent mon cœur noir
Je m’assagis quand je suis dans les bras de samantha
Oblige de boire un verre
Et trinquons a ce que la vie nous a offert
On a mis du temps on a mit du temps on a mit du temps a le faire
Et j'en ai lu des contes j’en ai lu des comptes j’en ai lu des comptes de merde
La favela ne m’oublie pas
Quand je la laisse elle le vit mal
Si je pars je laisserais un vide énorme ouais   
Qu’est ce qui va rester au final rien
On a mis du temps on a mit du temps on a mit du temps a le faire
Et j'en ai lu des contes j’en ai lu des comptes j’en ai lu des comptes de merde