David Okit 17/10 Lyrics

Shi yo ok

Hmm, hm hm hm

Oh Yeah

Eh, Oh yeah

Oh Yeah Oh

Oh Yeah

Yo Yo

Voleur voleur yo


J’ai pris de l’age j’ai pris de la taille, j’ai pris de la bite yeah

Comme je viens d’Afrique il m’en faut pas beaucoup pour assommer ta bitch

J’écris des banger j’écris des hits

C’est pas difficile d’avaler les autres

Je me suis tellement noyé dans sa teucha que j'avais l’impression de baiser une sirène des eaux

La nuit au telho je suis aussi technique que pelé

Les copins n'font que m'appeler

J'suis pas ton pélo

Que du français pas des héllo

T'es tombé sur un [?] de félé

[?]

A Kinshasa c’est la folie et j'suis au Zénith avec Oli

T’as voulu bagarre on a fait bagarre

T’as des bleus on dirait que t’es de la police putin

T’a meuf est musclé comme une Camer

Du coup c’est elle le mec dans l'histoire

Et t’es prêt à bouffer mon cul pour du buzz

Vas-y mon négro canalise-toi

J’suis certifié sur insta, mon compte est à découvert

Est-ce que si Hulk aujourd’hui fait un enfant on dira que c’est un père vers, enculé

J't'avoue qu’des fois j'ai des ailes, enculé

Arrête de faire comme si j’ai peur; enculé

J’ai guetté mon demi-frère et je lui ai dit mon père à bien ****é ta mère, enculé

J’suis dans ma ville avec Ila

On part en vacances avec Yanis pas loin dans un village

Mama m’a dit faut jamais fumer, si tu veux des plantes faut manger des épinards

Attentions aux âmes sensibles

J’ai commencé la zik sans style

Ils pansaient tous que j'étais un mec gentil parce que j'ai la gueule d’un mec gentil

J’ai prouvé le contraire au super vilain

J’ai connu le HLM et les Villas

J’ai connu l’indépendance et les contrats

Du coup on dira que j'ai vécu cette vie-là

J’ai pris du gallon j'ai pris du buzz

Et tu sais que mes sons [?] qu’à Macina

Et moi j'ai même pas changé quand j'ai signé

[?] comme si j'étais Sina

Jamais été ghetto, toujours assumer

Moi j'aurais jamais le physique d’un videur

Comme je sais qu’il y en a beaucoup qui veulent ma peau j'ai tout fait pour protégé mon épiderme

J't'avoue j’suis speed

Je m’attache à son cul comme si j’étais super glu

Et comme j’ai trop saigné la vie a fait que je sois super cru

J't'avoue j’suis speed

Je m’attache à son cul comme si j’étais super glu

Et comme j'ai trop saigné la vie a fait que je sois super cru

Venez par ici c’est la folie j'étais au zénith avec bigflo et oli

C’est vrai mes paroles sont pas polies j'ai lâché le fuego avec mes acolytes

Mes potos veulent vesqui la police

Bébé m’a dit vesqui la tole

Et si tu dois porter tes couilles tu pourras toujours les poser sur mon épaule

Mais tous les matins j'ai la goule comme Charle De Gaule et David à la gaule

Mais j'ai pas de quoi vous attirer donc c’est pas la peine de venir me laîcher les boules

T’étais pas là quand c’était dur tu peux pas dire que tu connais bien ma douleur

A Bruxelles on fuck les racistes et on les fait voir de toutes les couleurs

Tu diras merci à Hitler parce que c’est Hitler qui a tué Hitler

Je me suis fait les ligaments croisés, j'ai porté le poids de mes pêchés sur une rivière

J’ai pété mon BAC au rattrapage

Pour le fêter j'ai fait du tapage

Au fond je sais que je suis un mec a part

Dans mon entourage pas de cafard

Négro arrête un peu de raconter ta vie

Ta go m’a bouffé le cavu

Elle rentre dans la chambre avec David et quand elle ressort elle ressort avec Manu

J’suis trop attaché à la tanna

J’aime trop ma copine elle est bonne

J’allais à l’école avec Antony Caron, Alexandre et Nicola Bonel

Ils disent que je suis pas un gros bonnet

Mais j'ai une voie qui peut rapporter de la monnaie

Je défends le terrain avec honneur

Et depuis y a des gens qui veulent me connaître

J’ai un peu étudié le commerce

Le crime je sais pas comment le commettre

J’suis doué pour foudre la demerd

Mai ça dépendra de combien tu vas mettre


David Okit 17/10, lyrics, paroles

David Okit 17/10