Lartiste Prie Lyrics

Maman je t’aime, je descends de scène

J’ai fait l’oseille, ils ont la haine ouais

Ouais ouais, ouais ouais


Maman je t’aime, je descends de scène

J’ai fait l’oseille, ils ont la haine, ils ont la haine ouais

Ça fait des semaines, je donne plus de nouvelle

Je me fous la haine, je te fais d’la peine, je me voue la haine ouais

J’espère que toi t’as bien reçu, les cadeaux les mandats

Ouais j’veux prendre soin de toi, même si toi t’as rien demandé

Car toi t’a pris soin de nous, à la force de tes bras

Que dieu m’en soit témoin, car personne n’t’as secondé

Y avait la nuit, y avait le froid, y avait la hess, y avait les sorciers

Y avait ton fils, et aujourd’hui encore plus fort qu’hier

Petit berbère et aujourd’hui tout le Maroc est fier

Je marchais pied nu et aujourd’hui on m’tient la portière

C’est insensé, on a percé, on n’sait pas l’faire, mais on l’a fait

L’humilité, et le respect, tu m’as appris à me méfier

Tu m’as pris, que même sans livre on pouvait devenir scientifique

Même si j’étais devenu un shmit, t’aurais fait d’moi un gentil flic

La rue c’est paro, la rue c’est dingue

J’avais des potos, maintenant j’ai des flingues

Obligé d’sortir et d’les bang bang

Obligé d’sortir et d’les bang bang


(maman je t’aime)

(ils ont la haine ouais, ouais)



Maman ils ont changé ton fiston

T’avais raison, et c’était risqué

Moi j’ai tout taché sans piston

Ils n’auraient jamais pu resiter

Parce que c’est toi qui m’as appris, pris, pris, pris

Que chaque chose à son prix, prix, prix, prix

Le chemin du paradis, prie prie prie prie

Le front sur le tapis, prie prie prie prie


J’voulais faire un feat, mais c’est trop perso

J’dormais par terre dans le berceau

J’voulais faire un son pour te remercier

Que tu sois fière de ton garçon

[?] on a fait Sevran on a fait Bondi faut qu’on fasse la Mecque

Tous ce qu’on a fait on l’a fait pour Dieu

Et Dieu a fait qu’ont eu des chèques


Et ça c’est toi, qui me l’a appris

Oui, ça c’est toi, qui le l’a appris

Et ça c’est toi, qui me l’a appris

Oui, ça c’est toi, qui le l’a appris

Et ça c’est toi