Fermer
En Double Appel

En Double Appel

910
Niro En Double Appel lyrics

Un problème c’est jamais fini

Quand j'en enterre un, un autre apparaît

J’suis jamais serin c’est réel ma gueule

Pas confiance en eux je peux pas en parler

Et je fais pas le parrain je préfère rester seul, je préfère rester neutre

J’suis pas programmée, devoir faire semblant comme s’il le fallait

Sourire toute l’année comme si tout allait

Je m’embatais les couilles d’être comme lui et l’autre

Moi j'avais juste besoin d’être normal en vrai

L’amour c’est pas le problème ni la peur en fait

La galère c’est ce que mon putin cœur en fait

Il y a tellement de paramètres qu’on peut pas trier

C’est les apparences qui divise le plus

Je connais des mecs en Or que c’est des meurtriers

Des soi-disant mecs bien c’est des fils de pute

Tout est relatif

Très peu de mec à part

Les pieds dans la merde

La vie est ainsi faite chacun veut sa part Quitte à tuer l'autre

Faire pleurer sa mère pour un kilo de zipette

Beaucoup de frères avares

On s’endort à l’aube

On est censé s’aimer mais c’est dur à croire

On se ressert à boire limite alcoolo

Dès que les souvenirs émergent on fait peine à voir

Je rêvais chaque soir être en bord de mer

Tu voulais que j’aille où avec ma tête cramée

Tu voulais que j’aille où avec ma tête cramée

Je voulais tout avoir, la fortune de Djamel

La rue c’est rasoir j’suis barbue comme jamais


C’est réel, c’est réel (c’est réel)

C’est réel, c’est réel (c’est réel)

C’est réel (c’est réel)

C’est réel (c’est réel)

C’est réel (c’est réel)

C’est réel (c’est réel)


J’le fais que pour la famille

Pas pour m’acheter des amis j’attends l’assesseur

Je les sens pas sincères

Je descends la pente seul

Je vais devoir la remonter seul, c’est réel

Au départ j'ai pas l’avantage

Heureusement j’ai la mentale

J’suis devenu imprésentable depuis le business est rentable

Au départ j'ai pas l’avantage

Heureusement j’ai la mentale

J’suis devenu imprésentable depuis le business est rentable

J’cours après l'oseil, j’cours après l'oseil

J’cours après l'oseil, j’cours après l'oseil

J’raccroche au nez du show-biz j’ai mes fils en double appel

J’raccroche au nez du show-biz j’ai mes fils en double appel


Tu n’me croiras peut-être pas, mais tu as tenu dans cette mala

Et en te tenant comme ça je disais à ta mère ce gamin ça sera le meilleur

Je disais ce gamin-là il sera mieux que n’importe qui d’autre

Et t’es devenu le plus beau t’étais une merveille

C’était super de te regarder grandir chaque jour c’était un privilège

Quand l’heure est venue pour toi de te prendre en main, d’affronter le monde tu l’as fait

Et quelque part en cours de route t’as changé et j't'ai plus reconnu

T’as permis à des gens de venir te gueuler à la figure te dire que t’étais nul

Puis quand ça été trop dur tu t’es trouvé un responsable, une ombre qui t’empêchait d’éclore

Je vais te dire un truc que tu sais déjà


Le soleil les arcs-en-ciels c’est pas le monde

Il y a de vrai tempêtes, de lourdes épreuves aussi grand et fort qu’tu sois

La vie te mettra à genou et te laissera comme ça en permanence si tu la laisses faire

Toi moi n’importe qui

Personne ne frappe aussi fort que la vie

C’est d’être un bon cogneur qui compte

L’important c’est de ce faire cogner et d’aller quand même de l’avant

C’est de pouvoir encaisser sans jamais, jamais flancher

C’est comme ça qu’on GAGNE

Si t’es sûr de ce que tu vaux faut tout essayer pour l’obtenir

Mais accepter aussi qu’il y a de la casse

Au lieu de montrer le voisin du doigt en disant j’ai tout raté dans la vie à cause de lui ou d’elle ou de j'sais pas qui

Ça c’est des trucs de trouillards et t’en es pas un toi

Tu vaux mieux que ça

Je t’aimerais toujours quoi qu’tu fasses comme choix

Je t’aimerais quoi qu’il se passe

T’es mon fils,  que j'ai de plus précieux

La meilleure chose qui me soit (qui me soit)