Bebi Philip Judas

Judas

Artiste : Bebi Philip

Sortie le : 19 Jun 2020

Bebi Philip Judas paroles

Papa Ibrahima Doumbia le guerrier du guémon

La confiance n’exclut pas la prudence


J’ai cherché très loin le judas de ma vie

J’ai douté de tous ceux qui venaient, je les prenais pour ennemies

Contre tous ces inconnus je combattais sans relâche

Jah, papa n’a pas menti, trahison n’a point de visage

Tu faisais partir de moi pourtant je ne te connaissais pas


Tu me tapais dans le dos pendant que tu me souriais en face

Je t’ai mis dans le réseau maintenant tu rêves de prendre ma place

Aie aie aie, seul les ennemies ne mentent pas



Depuis le début tu étais là oh (tu étais là, tu étais là)

Tu n’étais jamais loin de moi oh  (tu étais là, tu étais là)

Depuis le début tu étais là oh  (tu étais là, tu étais là)

Je n’ai jamais douté de toi oh  (tu étais là, tu étais là)

Depuis le début tu étais là oh (tu étais là, tu étais là)

Tu n’étais jamais loin de moi oh  (tu étais là, tu étais là)

Depuis le début tu étais là oh  (tu étais là, tu étais là)

Je n’ai jamais douté de toi oh  (tu étais là, tu étais là)


Pendant tout ce temps ma vie était en plein chantier

Tu étais comme le rocher sur lequel je pouvais m’adosser

L’épaule sur laquelle je venais pleurer eh

Dans se monde de méchant elle est morte la confiance

Tu m’as bien fait comprendre

On était toujours ensemble, mais toi au fond tu n’aimais pas



Tu me tapais dans le dos pendant que tu me souriais en face

Je t’ai mis dans le réseau maintenant tu rêves de prendre ma place

Aie aie aie, seul les ennemies ne mentent pas


Depuis le début tu étais là oh (tu étais là, tu étais là)

Tu n’étais jamais loin de moi oh  (tu étais là, tu étais là)

Depuis le début tu étais là oh  (tu étais là, tu étais là)

Je n’ai jamais douté de toi oh  (tu étais là, tu étais là)

Depuis le début tu étais là oh (tu étais là, tu étais là)

Tu n’étais jamais loin de moi oh  (tu étais là, tu étais là)

Depuis le début tu étais là oh  (tu étais là, tu étais là)

Je n’ai jamais douté de toi oh  (tu étais là, tu étais là)


Aujourd’hui je me méfie de tous ce beau monde

Tellement de judas tapis dans l’ombre

Heureusement j’ai des frères sur qui j’peux compter

Tous mes fans, c’est miraculé qui ne m’ont jamais laissé tombé

Outché yéo ne m’a jamais laissé tombé

Papa Ayassa, papa Ayassa, [?]