Imen Es Vies

Vies

:   Imen Es

:   Nos Vies

:   17 Feb 2020

Imen Es Vies paroles


[Couplet 1]

Octobre 53 : la naissance de leur père

Africain et fier, le Maroc s'ra sa terre

Aimé de ses frères et sœurs, il savait comment faire

Il connait pas la peur, sur sa main, y a son cœur

Février 57 : naissance de leur mère

Africaine et fière, le Maroc s'ra sa terre

C'est l'aînée de ses frères et d'sœurs

Elle savait comment faire, sur ses mains, y a son cœur, oh

Quand ils s'rencontrent, c'est le coup d'foudre

Sur la même route, y a aucun doute

Mais le père doit faire sa vie

A vingt ans, il va en France, la mère sait bien que c'est lui

Elle va pas laisser sa chance, oh, nan, il revient pour elle

Au final, ils s'marient, le père revient au bled, 1975 : la naissance de Mohammed

C'est leur premier enfant, c'est l'aîné d'la famille

Il grandit à Meknès pour l'début de sa vie

En 77, ils reviennent tous en France

Ee l'Afrique à l'Europe pour provoquer la chance

À trois dans un studio vers Porte de la Chapelle

Ils trouvent direct un taff, pas l'temps de faire le beau, ni faire la belle

13 octobre 1978 : le jour de la naissance de leur sœur Ouafa

Ça y est, la famille s'agrandit, maintenant, ils sont plus trois, ils vivent à quatre sous le même toit

Le père prend l'métro tous les jours pour l'aéroport, malgré tout, c'est pas facile mais c'est un homme fort

La maman éduque ses deux enfants, en 79 : direction Sevran

La perle de la famille, vient de venir au monde : I.L.H.A.M, Ilham c'est son prénom

Ta voix les berce tous, hein, dès ton plus jeune âge

Tes yeux, tes gestes, quelle grâce quand tu parles

Novembre 83 : le chouchou d'la famille est entré dans la piste face à leur frère Adil

Un vrai hyperactif, on n'oublie pas tes gros écarts

Surprotégé par la daronne, t'étais vraiment pénard

Le quatrième enfant, troisième homme de la famille

Fouteur de merde, au moins, on r'connaissait son gabarit

Y en a pas deux comme lui, toujours pointé du doigt

Toujours pris la main dans l'sac, on en conclut les fois

23 novembre 90 : encore une fille

Le père et la mère donnent naissance à une nouvelle vie

Dès ses premiers pas, on voit sa bonté

On parle que d'sa beauté, ça s'ra la plus protectrice

À c'moment, c'est la plus jeune mais on s'en fait pas

J'ai oublié d'vous dire son p'tit prénom, c'est Fedoua

C'est que l'début d'l'histoire de leur famille

Ils s'doutent de rien, personne connaît l'avenir


[Couplet 2]

En 90 : sa mère était r'tombée enceinte

Au bout du neuvième mois, ça y est, elle a r'donné la vie

Elle a des contractions mais cette fois-ci, c'est pas une feinte

Ils savent que c'est un p'tit garçon qui va s'appeler Amine

J'aimerais tout vous raconter mais ça fait trop de peine

Tout c'que j'ai à dire, c'est qu'la mère n'oubliera pas cette scène

C'est le premier mais pas le dernier drame

Amine est mort, emmené suite à une erreur médicale

8 août 99 : la famille au complet, y avait tellement de monde, impossible à compter

En direct de Meknès, la bonne ambiance du bled, le mariage de Ouafa, c'était un jour de fête

La fierté des parents, fallait voir leurs sourires, c'était la première union d'un de leurs enfants

Les plus belles tenues, ça sentait le bonheur, un moment de joie qui va finir en pleurs

Mauvaise nouvelle, on va leur dire qu'un jeune a fait un accident

Les têtes se crispent, ouais, les yeux se baissent, la peur s'installe : on sent le stress

Fils aîné Mohammed avait fait un aller-r'tour pour faire passer l'temps avec sa moto

Mais c'est l'accident et il décède aux urgences, mauvais souvenir de ce jour, pas d'photos

Dix mois plus tard, en juin 2000 : leur fille Ilhem relativise

Elle rentre du taff puis ressort direct pour faire une course

Elle prend la route, c'est l'accident : elle les quitte à vingt ans

Le père de famille est resté fort jusqu'à la fin d'sa vie

Toujours dans le partage avec un grand sourire

C'était l'genre d'homme qui s'donnait pas en spectacle

Toujours là pour les autres, tout simplement : un homme respectable

Avoir une grande famille était son seul souhait

Il verra certains d'ses p'tits enfants avant d's'essouffler

Mars 2011 : ses enfants et sa femme lui disent au revoir, paix à son âme


[Pont]

Na, na, na, na, na, na, na

Na, na, na, na, na, na, na

Na, na, na, na, na, na, na




[Couplet 3]

8 août 2000 : Ouafa retrouve le sourire

Un an après l'décès d'son frère, du mariage : mauvais souvenirs

Naissance de son premier fils, elle lui donnera son prénom

Donc il s'appelle Mohammed, Moha, c'est son surnom

29 janvier 2004 : naissance de son fils Zak

23 juillet 2009 : naissance de son fils Driss

23 septembre 2012 : sa première fille toute hnina

Protégée par ses frères, son prénom, c'est Delhia

Le frère Adil après son mariage, a deux enfants, Momo et Sabri, sont leurs prénoms

En hommage à sa grande sœur Fedoua

En octobre 2016 : elle aura une fille, elle l'appellera Ilhem

J'ai raconté l'histoire de mon père, de ma mère

De mes frères et d'mes sœurs, j'vous dit tout c'que j'ai sur le cœur

Mon frère Mohammed qu'j'avais, un an après l'lycée,

T'étais le premier fils et j'suis la dernière fille

Mon frère Amine v'nait au monde, aussitôt parti

J'espère que t'as ta place très haut au paradis

Ma sœur Ilhem, j't'ai vu avant ton accident

T'es jamais revenue, j't'ai attendu pendant deux nuits

Papa, j't'aime plus que tout, tu m'aimais encore plus

J'te l'rendrais jamais assez et j'me sens injuste

Mama, t'es la plus forte, t'as tout assumé

T'es mon modèle, mon exemple pour tout résumer

Ma sœur Fedoua, ma sœur Ouafa et mon frère Adil

C'est vous mes piliers, c'est vous qui m'faites tenir

Mes neveux Mohammed et Zak, vous êtes comme mes frères

On est si complices, vous et moi, c'est la paire

Mes neveux Momo, Driss et Sabri

J'vais vous montrer la vie, vous êtes mes fils

Mes nièces Delhia et Ilhem, vous êtes mes p'tites vies, c'est vous ma relève

Tu vois dans mes yeux, tout c'que j'ai vécu

J'suis essoufflée depuis le début

Maintenant qu'je chante, j'suis la voix d'la famille

Ma team ES, je vous raconte nos vies

Tu vois dans mes yeux tout c'que j'ai vécu

J'suis essoufflée depuis le début

Maintenant qu'je chante, j'suis la voix d'la famille

Ma team ES, je vous raconte nos vies


[Outro]

Une pensée à mon oncle Mustapha, ma tante Fouzia

Mon grand-père Boa, mon arrière-grand-mère Henna

Une pensée à tous les êtres chers qui sont partis trop tôt, c'est nos vies