Lacrim Kadyrov paroles

[Refrain : Goulag & Lacrim]

J'mets la ke-co sur la presse, [vite, on ?] va visser (va visser)

C'est nous les rois dans la tess, c'est fini la misère (euros)

J'ai localisé ton adresse, les potos attendent le go (go, go)

Fallait pas faire d'trou dans la caisse, on joue pas les Pablito (nan)

J'sais qu'ils vont venir à six heures, j'allume un joint et j'attends l'OCTRIS (ta-ta-ta)

Si j'prends dix bouteilles dans la boîte, j'peux prendre la Ferrari grande motrice

J'peux ramener des sous, fils de pute, c'est pour ça que chaque jour, on prend des risques

Faut qu'j'mette la daronne à l'abri, c'est pour ça que chaque jour, je prends des risques


[Couplet 1 : Lacrim]

Je peux pas rester les poches vides, alors vite, on veut la Dolce Vita

À 20 piges, on a déjà des rides, il paraît que l'on a ce qu'on mérite

On fait du biff pour le cramer, dans une Berline reprogrammée

"On t'nique ta mère", c'est le slogan, bande de dépravés

Ennemis dans le viseur à 10 heures (10 heures)

Prends soin d'mes loves comme ma p'tite sœur (p'tite sœur)

Joue avec l'un ou l'autre, ta vie sera très courte comme un teaser

Un peu d'cœur, un peu d'Dallas, un peu d'palace, un peu d'tamas

Un peu d'Famas, un peu d'khaliss, un bruit d'T-MAX et puis, khlass

Je roule un joint dans l'gros moteur, je crame les menteurs, j'suis fort et volontaire ('taire)

Pense à mon mitard à Nanterre ('terre), on ira le prendre l'hélicoptère ('tère)

Dangereux comme les Pink Panthers, j'ai mes potes qui bossent à Anvers (ouais)

J'te vois d'vant moi, j'te renverse (hein), toujours un Glock sous traverse (ba-bah, ba-bah)


[Refrain : Goulag & Lacrim]

J'mets la ke-co sur la presse, [vite, on ?] va visser (va visser)

C'est nous les rois dans la tess, c'est fini la misère (euros)

J'ai localisé ton adresse, les potos attendent le go (go, go)

Fallait pas faire d'trou dans la caisse, on joue pas les Pablito (nan)

J'sais qu'ils vont venir à six heures, j'allume un joint et j'attends l'OCTRIS (ta-ta-ta)

Si j'prends dix bouteilles dans la boîte, j'peux prendre la Ferrari grande motrice

J'peux ramener des sous, fils de pute, c'est pour ça que chaque jour, on prend des risques

Faut qu'j'mette la daronne à l'abri, c'est pour ça que chaque jour, je prends des risques (ouais)



[Couplet 2 : Goulag]

C'est Aulnay-sous-Bois, 93, département criminel (93)

Dans l'rap game, y a beaucoup d'salopes comme la daronne d'Eminem (d'Eminem)

Les ients-cli reviennent tous les jours, la blanche vient du Suriname (Suriname)

Fils de pute, chez nous, y a rien d'subliminal (ouais)

C'est que l'début du commencement, ils ont tous cru qu'c'était fini (oh)

Si on s'connaît as-p, viens pas m'check en m'disant : "Wesh, bien ou quoi, la famille ?" (nique ta mère)

J'aime les femmes et les sapes de luxe, un peu comme Ipupa Fally

La couronne est sur mon crâne, c'est tous les jours, l'épiphanie

E double M.A, U tréma, S, les poulets tournent en rond dans l'bendo

Les bastos sifflent dans l'quartier, nan, la rue c'est pas un jeu d'Nintendo (ba-ba-bah)

Doucement mais sûrement, ma te-cô dans c'game té-mon crescendo

J'laisserai aucune douille par terre, j'ai deux tards-pé à rouler comme Django


[Refrain : Goulag & Lacrim]

J'mets la ke-co sur la presse, [vite, on ?] va visser (va visser)

C'est nous les rois dans la tess, c'est fini la misère (euros)

J'ai localisé ton adresse, les potos attendent le go (go, go)

Fallait pas faire d'trou dans la caisse, on joue pas les Pablito (nan)

J'sais qu'ils vont venir à six heures, j'allume un joint et j'attends l'OCTRIS (ta-ta-ta)

Si j'prends dix bouteilles dans la boîte, j'peux prendre la Ferrari grande motrice

J'peux ramener des sous, fils de pute, c'est pour ça que chaque jour, on prend des risques

Faut qu'j'mette la daronne à l'abri, c'est pour ça que chaque jour, je prends des risques