Leto Tristesse paroles

[Couplet 1]

Chez nous, y a aucun héritage, nos daronnes montent à pied les cinq étages (han)

Ici, on n'connaît pas la chance, charbonne dur pour que tout s'arrange

Tu khalass pas, on t'arrose (rah), en T-Max, après on s'arrache (brr, brr, brr, boum, wow)

J'veux m'en sortir mais y a la misère qui s'accroche (han)

Faut qu'tu saches que la recharge (la recharge), c'est pas ta cons', enculé (enculé)

Tu bicraves bien, j'te paye bien, tout va bien, c'est réel (touh)

Tu peux t'faire rafale (rah) pour un kilo de bédo (bédo), c'est embêtant

Un alibi en béton (sheesh), mon avocat va m'faire sortir de ce pétrin (et c'est vrai)

On fait rentrer du plata (plata), t'as la ge-ra, en indépendant comme l'Algérie (ah)

Y a qu'les billets qu'on aime bien digérer (oui), y a qu'les billets qu'on aime bien digérer (ah)

On va les hagar (ouh), ils sont trop khenés (ouh), on fait d'la monnaie (ouh), mon cœur rafalé (ouh)

On va les hagar (ouh), ils sont trop khenés (ouh), on fait d'la monnaie (ouh), mon cœur rafalé (ouh)


[Pré-refrain]

Oui, oui, T-Max pour une vengeance en plein jour

Oui (oui, oui, oui), désormais, j'fais plus de biff que le four

Oui (oui, oui, oui), imagine-toi, j'me fais rafale, t'as pas compris (imagine-toi, j'me fais rafale, t'as pas compris, ouais)

Vis cette putain d'vie (cette putain d'vie)


[Refrain]

Ouh, ouh, ouh, ghetto, ghetto

Ouh, ouh, ouh, remplis de tristesse

Ouh, ouh, ouh, ghetto, ghetto

Ouh, ouh, ouh, remplis de tristesse



[Couplet 2]

Argent sale, il faut rajouter des élastiques

Le jour de paye c'est fantastique, c'est cette putain d'life (putain d'life)

On pense qu'au bénéf' max (bénéf' max)

J'suis rentré, j'ai tout pris (hein), les condés (hein) ont rien vu (hein), faut t'laisser tomber dans un ravin (ouh)

Tellement que pour moi, tu vaux rien

Ghetto, chacun sa part sur le gâteau mais faut faire attention à faux frérots (attention à faux frérots)

Qui veulent ton malheur (qui veulent ton malheur)

Réussite égale jalousie (oh oui), faudrait qu'on bosse (faudrait qu'on bosse)

Pour atteindre nos rêves, il faut pas dormir (oh oui), nos halls sont remplis de tristesse (tristesse)

C'est jour et nuit qu'on vend la zipette (zipette)

Si tu m'as ciblé (si tu m'as ciblé), c'est ton corps qui fini criblé (tou-tou-tou-tou)

Si tu m'as ciblé (si tu m'as ciblé), c'est ton corps qui fini criblé

On trafique, la police enquête (la police enquête)


[Pont]

Jeune voyou rentre plus à la maison

Il court après les euros, c'est sa seule maison

Charbon everyday (charbon everyday), charbon everyday (charbon everyday)

Charbon everyday (charbon everyday), charbon everyday (charbon tous les jours)


[Pré-refrain]

Oui, oui, T-Max pour une vengeance en plein jour

Oui (oui, oui, oui), désormais, j'fais plus de biff que le four

Oui (oui, oui, oui), imagine-toi, j'me fais rafale, t'as pas compris (imagine-toi, j'me fais rafale, t'as pas compris, ouais)

Vis cette putain d'vie (cette putain d'vie)



[Refrain]

Ouh, ouh, ouh, ghetto, ghetto

Ouh, ouh, ouh, remplis de tristesse

Ouh, ouh, ouh, ghetto, ghetto

Ouh, ouh, ouh, remplis de tristesse