Smarty Analyser lyric

Smarty Analyser

05 November 2021

Smarty Analyser Lyrics

[Refrain]
Je n’ai pas du tout analysé, trop de détails que j’ai dû banaliser
Papa mes ex viennent me traumatiser, une impression que l’on m’a utilisé
Je n’ai pas du tout analysé, trop de détails que j’ai dû banaliser
Mama mes ex viennent me traumatiser, une impression que l’on m’a utilisé

[Couplet 1]
Yeah, j’suis passé de rêve en rêve, j’suis encore au sommet du sommeil
Peut-être je n’suis bonne élève, encore paumé en con j’fais la grève
Toutes mes ex m’en veulent (c’est le cauchemar, cauchemar, j’vois leurs gueules)
Elles maudissent mon linceul (tôt ou tard, tôt ou tard, tu crèveras seul)
Combien de fille j’ai déshabillé (juste par défi, par défi)
Par combien d’fille je me suis fait violé (juste par défi, par défi)

[Refrain]
Je n’ai pas du tout analysé, trop de détails que j’ai dû banaliser
Papa mes ex viennent me traumatiser, une impression que l’on m’a utilisé
Je n’ai pas du tout analysé, trop de détails que j’ai dû banaliser
Mama mes ex viennent me traumatiser, une impression que l’on m’a utilisé


[Couplet 2]
Il fallait que je vous quitte, mon cœur en palpite
Quand j’écris ces mots, j’vois des souvenirs qui se précipitent
En pleurer n’serait pas mal, mais mes larmes sont devenues banales
Vous étiez tous et je n’ai jamais eu autant mal
Moi j’étais fou et je me suis jamais fait autant de mal, yeah
Qui peut peser le poids de larmes qui ont coulé dans mon salon (salon, salon)
De quelle couleur est l’air quand on respire le poids de la séparation
Faut bien faire la différence entre le talent et l’ambition
Pour mes ex en colère, il n’y a qu’à Dieu que je demande vraiment pardon

[Refrain]
Je n’ai pas du tout analysé, trop de détails que j’ai dû banaliser
Papa mes ex viennent me traumatiser, une impression que l’on m’a utilisé
Je n’ai pas du tout analysé, trop de détails que j’ai dû banaliser
Mama mes ex viennent me traumatiser, une impression que l’on m’a utilisé

[Outro]
Mon corps à peut-être ses raisons, mais de mon cœur je reste le capitaine
J’ai refusé toutes vos prisons, j’suis pas le mec qu’on met en quarantaine
En bon amant j’ai aimé de centaine de femme, j’ai été le diable, pour certaine flemme
Aucune haine, je reste le même qui clame que je suis parti sans regret messieurs, mesdames



Comments

Description