Vald Poches pleines Lyrics, Paroles

Poches pleines

11 October 2019
91

Vald Poches pleines Lyrics

[Intro]

Je sais pourquoi tu es dépressif : où tu achètes, c'est excessif

En haut du top, j'vois le précipice ; à chaque fois, l'prochain, c'est le décisif

Tu fais pas un, t'es imbécile ; du jaune ou du jaune, j'suis indécis

J'arrive sur eux comme un missile ; m'auto-détruire, c'est un plaisir


[Refrain]

J'lui mets la fessée comme si j''tais son père ; les yeux sont vides mais les poches sont pleines

Ferme ta gueule, la morgue est ouverte ; jamais j'vais voter, la monnaie gouverne

Ouais, pull up en téflon, le ciel est couvert

Les yeux sont vides mais les poches sont pleines, les yeux sont vides mais les poches sont pleines


[Couplet 1]

Le client est roi, le client est roi, j'ai le bras long d'soixante-dix centimètres

En dépliant les doigts, et le ciment est froid, le pilon est noir comme un ciel sans étoile

J'vais les sécher, mettre du sel sur les toiles ; ceux qui parlent mal, font les fous sur la toile

Sinon, c'est quoi l'bail ? Tout l'monde a baisé la rue, tu veux fiancer quoi ?

Un million, c'est pas assez, j'suis toujours pas ien-b, j'suis pas débarrassé

J'n'ai que faire de parader ; ber-flam, ce n'est pas dans mes paramètres

J'traîne pas dans la rue, je suis très casanier, y'a qu'le livreur qu'a l'adresse

Ceinture en Gucci, Hermès, pour que tu voies bien la sagesse

Je monte les étages à l'infini, j'vais compter les dolls à l'infini

J'vais vers l'au-delà et l'infini ; Weezy F. Baby, "A Milli"

J'ai l'moral en berne, j'fais un milli, ça y est, c'est tous la family

Quatre verres sur trois, cents trente milis, tu m'connais, j'suis un très très grand timide


[Refrain]

J'lui mets la fessée comme si j''tais son père ; les yeux sont vides mais les poches sont pleines

Ferme ta gueule, la morgue est ouverte ; jamais j'vais voter, la monnaie gouverne

Ouais, pull up en téflon, le ciel est couvert

Les yeux sont vides mais les poches sont pleines, les yeux sont vides mais les poches sont pleines


[Pont]

J'arrive d'en bas, salope en face, salive en balle (hey, hey)

J'fais du khaliss en masse, chakras s'alignent en moi (hey, hey)

Vingt-quatre sur sept comme le McDo', j'arrête quasiment pas (hey, hey)

Sevran Beaudottes, Gros Saule City, Aulnay-Sous-Bois (hey, hey)


[Couplet 2]

Le goût de la merde, c'est le même tous les jours ; si la haine revient, faut qu'je rallume un oint-j

L'évolution n'aura fait qu'un tour : alcool et shit et on r'devient des singes

Balle dans la tête et on r'devient des anges ; Vald dans la Tesla, faut faire un dessin

Tu pues la merde, gros, y'a personne qui boycotte, trouve un travail ou va voir un médecin

V-A : blanco comme Griselda ; quatre-vingt-'ze-trei' de dégâts

Plus de stuff que dans Zelda, plus de skunk que de blédards

Que des Soulja Boy en FaceTime ; après minuit, c'est le net-dark

Ce monde est cruel et bestial, et V-A-L-D est spécial

Chercheur de (quoi ?) vérités (sur YouTube), complotiste (quoi ?) notoire (faux)

Verse un peu (quoi ?) d'élixir (pour les frères) à même le trottoir (trottoir)

Le savoir (hé) dans l'silence (chut), pourquoi est-ce que tu parles ? (Blablabla)

C'est d'l'argent (plein), une séance (de studio) : pourquoi (hein ?) est-ce que tu rappes ?

Maxi cons' (maxi cons'), Bill Gates (Bill Gates), manigance (manigance), vile haine (vile haine)

Machiavel (Machiavel) système (-tème comme) Atari (Atari) System (System)

Fais ta ie-v (fais ta ie-v), p'tite sœur (vas-y, kiffe), non, y'a pas (non, y'a pas) d'reset (le bouton)

Nouveau jour (nouveau jour), nouveau lourd (nouveau lourd), gros, y'a pas (nan, y'a pas) d'mystère (pas du tout)


[Outro]

J'arrive d'en bas, salope en face, salive en balle (hey, hey)

J'fais du khaliss en masse, chakras s'alignent en moi (hey, hey)

Vingt-quatre sur sept comme le McDo', j'arrête quasiment pas (hey, hey)

Sevran Beaudottes, Gros Saule City, Aulnay-Sous-Bois (hey, hey)

Other song(s) of Vald

Trendings Lyrics